Parole d'expert

La e-réputation dans le processus de recrutement

template_parole_expert

La e-réputation, un enjeu devenu important dans le domaine de l’emploi, surtout lorsqu’on recherche un travail ou souhaite en changer. L’Emploi Store a donné la parole à un expert sur le sujet : Sébastien Guitton. 

———————
Les employeurs utilisent différents canaux de communication pour recruter.
Cela va de la petite annonce sur une vitrine à une publication sur Snapchat, en passant par le dépôt d’offre sur un ou plusieurs sites emploi. Internet et les réseaux sociaux, notamment professionnels, ont profondément impacté les process de recrutement, tant dans la diffusion de l’offre, que dans la transmission de la candidature et la recherche d’informations supplémentaires.

Certains recruteurs sont encore très attachés aux candidatures classiques avec envoi d’un CV et d’une lettre de motivation quand d’autres n’utilisent que LinkedIn ou Viadeo.
A l’heure où certains candidats falsifient leurs CV, où les réseaux sociaux permettent d’en savoir plus sur une personne, ils sont de plus en plus nombreux à rechercher des infos sur les postulants via un moteur de recherche.
Il est donc primordial pour un candidat d’être attentif aux traces qu’il peut laisser sur le net, mais aussi d’avoir une stratégie emploi sur internet.
Certains souvenirs que vous partagez peuvent effrayer l’employeur, tout comme pour certains profils, votre absence sur le web peut être négativement perçue.

1 – Adoptez une stratégie Emploi

Savez-vous que plus de la moitié des recrutements se fait sans réponse à une offre ? Les modes de contact sont nombreux aujourd’hui.
Même si la diffusion d’une offre d’emploi reste une pratique courante pour presque 9 employeurs sur 10, beaucoup consultent les CV Thèques pour rechercher des candidats. Ainsi, vous pouvez être contacté sans même avoir vu une offre d’emploi. Cependant, pour cela il faut que vous ayez déposé votre CV, et qu’il soit percutant et vendeur.

Notre conseil : déposez votre CV sur les sites où sont diffusées les offres d’emploi vous correspondant. Vous cherchez un poste en aéronautique ? N’allez pas diffuser votre CV sur un site de reprise de commerces. Cela paraît logique, mais certains noms de site sont trompeurs, vérifiez les types d’offres qu’ils diffusent avant.
Veillez à ce que votre CV soit à jour et actualisez régulièrement pour être dans le haut du panier.
>>> Adoptez une stratégie claire !

Vous recherchez un emploi, un poste ? Pour rappel, demandeur d’emploi n’est pas un métier. Vous êtes maçon, conductrice de train, clerc de notaire ou agent administratif : sur les réseaux sociaux, sur les sites, indiquez votre profession.

Ne brouillez pas les pistes, ne déposez pas des CV différents avec des métiers sans lien les uns entre les autres. Par exemple, vous avez une double expérience dans le commerce et la maintenance. Vous pouvez donc lier vos deux activités avec trois postes sur le même profil : commercial, technico-commercial, technicien de maintenance.

En revanche, ne diffusez pas de multiples CV sur des postes totalement différents et que vous n’avez jamais exercé. Vous serez perçu comme une personne instable, ne sachant pas ce qu’elle cherche et surtout peu fiable !

2 – Votre marque numérique personnelle

Nos passages sur internet, sur des sites, les interactions que nous pouvons avoir par le dépôt de photos, musiques, vidéos, par les commentaires ou autres publications laissent des marques. Ces marques peuvent être enregistrées et peuvent sortir lors d’une recherche via un moteur de recherche.

L’identité numérique est composée de tout ce que VOUS DÉCIDEZ de publier sur le web : vous la contrôlez. L’e-réputation, à contrario, est composée de ce que les autres disent sur vous : elle n’est pas directement maîtrisable.

Trois employeurs sur quatre en moyenne déclarent rechercher des infos sur les candidats au cours du process de recrutement. Presque 40% des employeurs déclarent avoir déjà écarté un candidat suite à des informations trouvées sur internet. Il est donc utile, voire indispensable, de vérifier ce qui apparaît lorsque recruteur vous cherche sur un moteur de recherche.

Faites le test vous-même : déconnectez-vous de tous vos réseaux sociaux et tapez votre nom prénom. Regardez et analysez les résultats. Les publications sont-elles compromettantes ? Sont-elles valorisantes ?

Une ancienne photo de profil peut apparaître en audience publique, ou une photo d’un ami qui vous a identifié où vous apparaissez dans une position bien inconfortable.
Et ici, un commentaire virulent, avec des fautes d’orthographe à chaque ligne. Vous avez affirmé maîtriser l’orthographe dans votre candidature ? Dommage…
Retrouvez tous les conseils pratiques et utiles dans le B.A-BA réseaux Sociaux 

Vous recherchez un poste de chauffeur livreur et arborez sur vos photos vos contraventions, ainsi que votre goût pour la vitesse. Que va penser l’employeur voyant votre profil ?

Vous avez déposé un commentaire lapidaire sur un restaurant de votre secteur il y a trois ans et vous y candidatez ce jour. Comment va réagir le patron que vous avez critiqué négativement s’il retrouve votre commentaire ? Nous pouvons penser qu’il ne réagira pas positivement. Il est donc important de le supprimer avant, afin de maximiser vos chances.

A l’inverse, une publication ou un commentaire sur vous est gênant ? Contactez l’auteur ou le site hébergeant le commentaire. Expliquez en quoi il peut vous gêner dans vos recherches, et demandez sa suppression. En cas de refus, il va falloir créer des traces positives permettant de reléguer ce commentaire loin derrière dans les listes de résultats.

3 – Différenciez les réseaux sociaux privés et professionnels

Comme l’explique Vincent aka “Hubert le Youtubeur”, il faut différencier les réseaux sociaux d’ordre privés et ceux pour une utilisation professionnelle.

Réseaux sociaux privés
Ils regroupent les applications les plus connues et les plus utilisées, Facebook, Snapchat, Instagram, Pinterest, Google+, Twitter.
Nous sommes nombreux à y partager nos souvenirs, nos émotions et colères, nos moments de vie. Nous y dévoilons une partie de notre vie privée, goûts, opinions, habitudes. Certains sont prudents et ont verrouillé la diffusion de ces informations en limitant l’audience à leurs contacts uniquement. D’autres non…

>> Des conseils simples à mettre en place :
 Vérifiez pour chaque réseau social où vous avez un compte qu’il soit hermétique
– Limitez l’audience de vos publications, de toutes vos photos à vos « amis », protégez votre compte Snapchat
– Supprimez toute critique publique sur un ancien employeur
– Attention à vos tweets si vous avez Twitter, supprimez les posts trop personnels, politiques, religieux, ou « coups de gueule »
– Vous avez été identifié sur des photos ou des publications ?
– Faites le tri si besoin en supprimant l’identification ou en demandant à son auteur de vous supprimer.
– Refaites la recherche sur un moteur de recherche. Certains commentaires peuvent être retrouvés sur des photos ou publications publiques.
– Vérifiez aussi vos contacts. Sont-ils tous fiables ?

>> Rappelez-vous : vous ne connaissez pas les opinions de votre prochain recruteur :)

Réseaux sociaux professionnels
Même si votre présence n’y est pas indispensable, ils peuvent vous permettre d’avoir des informations précieuses sur les entreprises ou les recruteurs.
Récupérer un nom pour une candidature spontanée, chercher des informations pour personnaliser une lettre de motivation, des réseaux comme LinkedIn ou Viadeo sont des mines d’or.  Utilisez-les. Mais attention, ce n’est pas Facebook ou Instagram ! Evitez donc les publications privées.
Vous pouvez ainsi vous immerger dans l’univers de l’entreprise, voir quels termes elle utilise pour vous les approprier aussi.
Vous êtes commercial et la force de vente de l’entreprise est composée de Chef de Secteur : dans votre candidature, n’écrivez pas commercial mais chef de secteur.
Vous recherchez un poste de chargé de recrutement et n’êtes pas présent sur ces réseaux professionnels ? Créez-vous un compte ! Et si vous ne connaissez pas, découvrez vite le fonctionnement de ces réseaux. En effet, une de vos tâches principales sera peut-être de faire du sourcing sur ces sites. Votre absence peut indiquer que vous ne les connaissez pas et votre candidature risque d’être écartée.

Enfin, certains employeurs ne recrutent que par ce biais-là. Renseignez-vous sur leurs pratiques de recrutement.
Vous souhaitez tester vos connaissances des réseaux sociaux ? rendez-vous sur Coorp Academy

4 – je maîtrise ma présence sur le web, et maintenant ?

Je développe mon réseau personnel et professionnel.
Des employeurs prennent maintenant des contacts sur Facebook ou Twitter ou même Snapchat. Je peux me créer un nouveau compte, professionnel cette fois-ci qui ne me servira qu’à ma recherche d’emploi.

Lyon Emploi, Emploi sur Brest, Meaux Emploi, de nombreux groupes d’entraide se sont créés sur les réseaux sociaux pour partager des offres d’emploi. Des agences d’intérim, des consultants y sont présents. Si vous commentez ou partagez leurs publications, leurs offres, ayez un profil professionnel. La première image est la plus importante, travaillez-la !

Invitez les recruteurs, parlez-leur de votre recherche, échangez avec eux afin de développer votre réseau. Vous pourrez ainsi avoir des informations sur des recrutements, vous pourrez personnaliser également vos lettres de motivation.

Pensez à suivre les pages Pôle emploi nationale et locales, les pages des agences d’intérim ou d’entreprises qui vous intéressent.

La recherche d’emploi est une activité à temps plein. Recherche d’offre, candidatures, entretiens, candidatures spontanées, recherche de contact sont indispensables.
Mais attention, les réseaux sociaux sont chronophages, n’y passez pas plus de 20% de votre temps consacré à la recherche d’emploi
Avez-vous pensé à utiliser les mêmes techniques pour le recruteur ? Recherchez des infos sur lui aussi. Peut-être avez-vous des points communs, des connaissances communes. Cela peut être un bon début. Contactez votre « contact » commun pour lui demander si il peut recommander votre candidature.

Vous avez retrouvé un emploi. Voilà une bonne nouvelle ! Profitez-en pour remercier les personnes qui ont pu vous aider, pour mettre à jour vos profils en indiquant votre nouveau poste et pensez aux autres, aider à votre tour.