Emploi & digital

#Témoignage de Martial : d’animateur de soirées à assistant funéraire ! #reconversion atypique

mart

Martial a accepté de témoigner sur son parcours atypique, notamment de sa reconversion en tant qu’assistant funéraire  #AvecPôleEmploi et grâce aux services en ligne de l’#EmploiStore.

Martial, quel est votre parcours et pourquoi avez-vous décidé d’une reconversion ?

Je m’appelle Martial et j’ai 40 ans. J’ai travaillé une dizaine d’années dans le domaine de l’événementiel, l’animation et l’organisation de soirées en région parisienne. En 2016 et pour des raisons personnelles, j’ai quitté Paris pour venir m’installer en Normandie ma région d’origine. Je me suis inscrit à Pôle emploi et ayant toujours travaillé en tant qu’indépendant je ne pouvais pas bénéficier des allocations chômage. Très rapidement, je me suis rendu compte que le marché du travail local n’était pas en adéquation avec mon profil. J’ai entamé une réflexion sur un nouveau projet professionnel et je me suis rapproché de mon conseiller Pôle emploi.

Comment Pôle emploi vous a accompagné tout au long de votre projet de reconversion ?

Pôle emploi m’a orienté vers un psychologue du travail pour m’aider à faire le point sur mon parcours et ma situation. Au regard du marché du travail local, des nouvelles pistes m’ont été proposées notamment de m’orienter vers le métier d’assistant funéraire. Je n’avais pas imaginé m’orienter vers ce secteur ! Mais j’ai souhaité creuser cette piste.
J’ai travaillé ce nouveau projet avec mon conseiller Pôle emploi qui m’a présenté la plateforme Emploi Store pour m’aider dans ma réflexion et la validation de ce projet. J’ai pu m’informer sur ce métier et sur le marché du travail de ma région grâce au service Information sur le Marché du Travail.

imt

La plateforme Emploi Store offre également des outils pour faire le point sur ces atouts, j’ai utilisé le service Monkey Tie qui propose un test de personnalité très complet et j’ai téléchargé l’application Quiz Pro pour identifier mes intérêts professionnels.

Monkey TieApp Quizz pro

Pour finir, j’ai utilisé le service BABA de l’orientation , pour un avoir une méthode et une organisation dans les étapes de la validation de mon projet.

BABA orientation

Comment avez-vous confirmé votre choix de devenir conseiller funéraire et de vous former à ce métier ?

Grâce aux outils digitaux de l’Emploi Store et sur les conseils de mon conseiller, je suis allé faire un stage de découverte durant deux semaines dans une entreprise. Suite à ce stage, j’ai pu avoir une vision claire du poste de conseiller funéraire et ainsi me rendre compte des spécificités de ce métier. Le bilan de cette période d’immersion en entreprise à complètement confirmé mon choix de me former et de travailler dans ce secteur.

Comment avez-vous trouvé votre formation d’assistant funéraire ?

Durant mon stage en entreprise, je me suis renseigné auprès des professionnels du secteur et j’ai identifié un organisme de formation pour passer mon diplôme d’assistant funéraire. J’ai également utilisé le service La Bonne Formation pour faire mes recherches. Ce service donne un accès rapide à un catalogue de formations accessibles pour les demandeurs d’emplois.

LBB

J’ai ensuite pris rendez-vous avec mon conseiller Pôle emploi pour lui remettre mon bilan de stage et faire le point sur mon projet de formation. Les retours des professionnels lors de mon stage étant très positifs et les besoins des entreprises présents sur le territoire, nous avons mis en place un financement pour passer le diplôme d’assistant funéraire.

Suite à votre formation, avez-vous trouvé du travail ?

Oui, l’entreprise où j’ai réalisé mon stage m’a proposé un emploi suite à l’obtention de mon diplôme. Je conseille vivement aux personnes qui souhaitent travailler un projet professionnel ou se reconvertir d’utiliser les services de l’Emploi Store et de compléter ces démarches par une période d’immersion en entreprise. Mon expérience montre qu’il est possible de se reconvertir même lorsque nous rencontrons des difficultés personnelles. Aujourd’hui j’occupe un poste qui me plaît, polyvalent et aux contacts des gens.