Parole d'expert

Les étapes essentielles de la VAE

parole-d'expert-max

La VAE ça vous parle ? Un sujet, d’un premier abord, difficile à cerner et dont les démarches demandent un investissement personnel important.
L’ Emploi Store a donné la parole à Max Le Mée, conseiller Pôle emploi et expert de la VAE ayant obtenu lui-même une certification !  Il vous explique les étapes essentielles pour faire reconnaître vos compétences acquises dans l’exercice de votre métier et obtenir ainsi un diplôme ou un certificat, à l’égal d’une formation classique.

Qu’est-ce que la VAE ?

La Validation des Acquis de l’Expérience permet d’obtenir tout ou partie d’un diplôme ou certification sur la base d’une expérience professionnelle d’une durée minimale d’un an salariée, non salariée (commerçant, collaborateur de commerçant, profession libérale, agriculteur ou artisan…) et/ou bénévole (syndicale, associative) et/ou volontaire, et ou élective, à condition que la certification visée soit en lien direct avec l’expérience.

Etape 1 : Définir son projet

L’objectif ?
Il s’agit de la première étape de votre parcours VAE : identifier le diplôme (ou des blocs de compétences) le plus pertinent pour votre projet : il est important de ne pas sous-estimer cette étape afin de faire le bon choix et éviter un refus de validation. 

Comment ?
Tous les diplômes éligibles à la VAE sont référencés dans le RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) il vous suffit de vous rendre sur ce site pour les consulter et sélectionner les diplômes se rapprochant de vos expériences et compétences. 

Avec qui ?
Celà dépend de votre situation et statut (demandeur d’emploi, salarié, intérimaire, cadre…). Pas de panique, un conseiller est là pour vous accompagner dans vos démarches : le CEP.
Le CEP 
est un dispositif d’accompagnement gratuit et personnalisé proposé à toute personne souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle et, s’il y a lieu, établir un projet d’évolution professionnelle .
Pour identifier votre interlocuteur en 2-3 clics, rendez-vous sur  http://www.mon-cep.org/ 


Etape 2 : Établir la demande de recevabilité (Livret 1)

L’objectif ?
Le titre/diplôme visé est à présent défini ? Afin de pouvoir passer ce diplôme par la voie de la VAE, vous devez au préalable recevoir un accord de recevabilité de la part de l’organisme certificateur :  il s’agit d’une procédure assez simple permettant de justifier de votre expérience professionnelle et donc de votre éligibilité à la VAE souhaitée. 

Comment ?
Les fiches du RNCP vous permettront d’identifier facilement l’organisme certificateur.  Vous pouvez vous rendre sur Le portail de la VAE  qui vous donnera accès aux modalités de contact avec votre organisme certificateur. Il suffit de vous rapprocher de celui-ci pour recevoir un dossier vierge.

Avec qui ?
Votre conseiller CEP !


Etape 3 : Préparer votre Dossier Professionnel (Livret 2)

L’objectif
Une fois votre accord de recevabilité en poche, la prochaine étape est de rédiger un dossier de validation que vous présenterez au Jury. Il s’agit d’un dossier professionnel pouvant être complété par des annexes (la liste des annexes est précisée dans certaines certifications demandées).

Comment ?
Vous pourrez vous appuyer sur des référentiels de certifications pour guider vos écrits. Le portail de la VAE vous indique où les trouver.

Avec qui ?
Pour cette étape, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement par un centre de formation (organisme accompagnateur)

Etape 4 : La validation de la certification

L’objectif
Votre dossier est prêt (et vous aussi !) Vous arrivez au terme de votre parcours VAE.
Suite à votre passage devant le jury, 3 situations sont possibles :

  • Validation totale : vous obtenez intégralement la certification
  • Validation partielle : vous obtenez une partie de la certification. Elle est acquise définitivement
  • Refus de validation : vos acquis ne correspondent pas au niveau de compétences et de connaissances exigé

Comment ?
A partir de votre dossier de validation et, selon la certification, une mise en situation professionnelle, le jury évalue les compétences acquises au cours de votre expérience. Il vérifie qu’elles correspondent à celles qui sont exigées par l’organisme certificateur.
A titre d’exemple, cette Vidéo vous présente la validation du titre professionnel de cuisinier : 

Avec qui ?
Votre organisme accompagnateur

——————-

Deux points essentiels :

– La VAE n’est pas gratuite : Si la VAE représente souvent un coût moins élevé que la formation, l’accès à un financement pour votre certification et votre accompagnement peut s’avérer précieux.
Le Portail de la VAE vous propose une fiché détaillée des possibilités de financement selon votre situation. Avant toute demande de financement, assurez vous d’avoir :

  • Votre accord de recevabilité (à jour)
  • Un devis pour les coûts de votre VAE (certification et accompagnement)
  • Un planning prévisionnel des rendez-vous d’accompagnement

– Choisir d’être accompagné : l’accompagnement n’est pas une démarche obligatoire mais il est fortement conseillé de bénéficier d’une aide pour la rédaction de votre dossier(étape 3) et d’un coaching pour vous préparer au passage devant le jury (étape 4).
Votre conseiller CEP ainsi que l’organisme certificateur vous aiderons dans les démarches de recherche d’accompagnement.
Le site La bonne Formation vous aidera à identifier les centres de formation.

vaeu07

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur Emploi Store un e-learning est dédié à la démarche de la VAE. N’hésitez pas à le consulter pour trouver des ressources supplémentaires :

Accéder au service

——————————

A propos de Max : conseiller Emploi, heureux titulaire d’un diplôme de niveau III obtenu grâce à la VAE, Jury pour la passation du titre professionnel de Conseiller en Insertion professionnelle (VAE et formation continue). Je suis également animateur d’atelier sur la VAE, formateur occasionnel et @mbassadeur numérique de Pôle emploi