Emploi & digital

#TEMOIGNAGE, GAELLE UNE PIONNIERE DANS LE MONDE DE LA #TECH. SON JOB : DATA SCIENTIST

Selon une étude LinkedIn-Pôle Emploi, le métier “data scientist” est en plein essor. Cette profession est de plus en plus recherchée et a vu sa proportion le plus augmenter parmi les recrutements entre 2012 et 2017 ! Mais de quoi s’agit t-il précisément ?

Gaëlle Jouis, data scientist junior dans l’Agence data services de Nantes de Pôle emploi a accepté de répondre à nos questions.

 Gaëlle, qu’est ce qui te plait et t’a donné envie de faire ce métier ?

Au départ, je souhaitais devenir professeur de mathématique. Puis j’ai découvert l’informatique en m’amusant à faire un jeu vidéo avec l’aide du site OpenClassRooms, une formation pour débutants accessible depuis l’Emploi Store. J’ai trouvé ça fantastique de créer un monde à partir de rien. Je n’ai jamais terminé le jeu par contre j’ai découvert mon futur métier et j’ai trouvé l’école d’ingénieur Polytech Nantes, spécialité informatique décisionnelle (domaine de l’informatique lié à la donnée).

Openclassrooms

Aujourd’hui, le nouveau pétrole c’est la donnée et nous en avons beaucoup. Le big data (un ensemble de données en grand volume ou variées comme des textes et images) est une véritable mine d’or avec laquelle il est possible d’agir sur des petites choses du quotidien comme des grandes, par exemple la recherche d’emploi, et cela donne du sens à mon métier.

En quoi consiste ce métier ?

La tâche principale est de modéliser un phénomène pour faire des prédictions et recommandations. Des exemples de la vie quotidienne sont des prédictions météo, ou les recommandations sur les sites internet comme Amazon : « les personnes qui ont acheté ceci peuvent vouloir acheter cela ». C’est un donc métier d’informatique, de conception et de développement d’algorithmes. Il faut programmer, comprendre des modélisations mathématiques, comprendre le besoin du client (que nous appelons « métier »). Cela suppose analyser les données, les nettoyer pour qu’elles soient valides, puis modéliser et vérifier que l’on a de bons résultats en faisant un test en situation réelle. Il faut aussi prévoir l’évolution du modèle sur le long terme. Par exemple, la légalité des offres d’emploi est réglementée mais la loi évolue donc il faut prévoir l’adaptation du modèle dès le début.

 

Quels conseils donnes-tu à une personne qui souhaite s’orienter vers ce métier ?

Il faut avoir l’envie et l’appétit d’apprendre tous les jours sur la technique et le métier, s’intéresser, aimer creuser et chercher à comprendre à quoi ça sert, comment ils font côté métier … ne pas avoir peur de « ne pas savoir » car vu la nouveauté et la demande, il y a de grande chances pour qu’il ne soit pas le seul « data junior » de l’équipe !  Il faut aussi des bases en anglais car il y a énormément d’anglicismes. Un haut niveau n’est pas nécessaire mais il faut s’habituer au vocabulaire. Il peut suivre des cours sur OpenClassRooms, pour appréhender le métier et voir si ça lui plait. Ce métier est récent, il y a peu de formations. Il y a souvent des juniors avec une expertise encore réduite, avec les mêmes questions et incertitudes que les autres … c’est ce qui paradoxalement est rassurant et qui donne cet esprit de solidarité dans le travail.

Quelles sont les 3 compétences clefs pour être data scientist ?

La curiosité avec humilité pour accepter qu’il y a énormément à apprendre ! La programmation (Python, Scala sont souvent demandés), et des bases de raisonnement mathématique.

Alors, Gaëlle, le mot de la conclusion ….

C’est un métier passionnant, humain, innovant, …et en plus il peut apporter une responsabilité sociétale hyper motivante !

 

Annexe

Ecole Polytech Nantes « spécialité informatique décisionnelle” : formation initiale ou DUT bac 2 pour intégrer l’école.

Master data scientiste : formation plus orientée data science avec des passerelles possibles

Formation en autodidacte sur Internet Open Class Room : peut-être gratuit au début, cela  permet d’avoir un aperçu.

SQL Structured Query Language : langage pour échanger avec la base de données

GIT : langage et outil pour partager le travail (sous forme de fichiers textes) avec toute l’équipe

RGPD : Règlement Général sur la Protection des Données